www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 04

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Conditions de travail (CHSCT) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 novembre 2019

Rectorat : Compte-Rendu d’audience

L’intersyndicale a été reçue en audience pendant presque 2 heures mercredi 6 novembre après-midi par le Recteur, son Secrétaire Général, sa DRH et un DASEN du 13

Ambiance lourde car d’entrée ce sont les suicides et tentatives de suicide liés aux conditions de travail (comme le démontre une étude approfondie de 2013 dans l’académie) qui ont été posés sur la table.

Ont ensuite été évoqués, pour le premier degré, la pression et l’autoritarisme exercés par de nombreux IENs et le manque de mesures concrètes prises par le Recteur et le DASENs pour les contrecarrer. Puis dans le désordre :

-  la perte de sens du métier liée aux multiples réformes et injonctions générant des tâches chronophages, inutiles et déconnectées des besoins du terrain,

-  la perte de confiance des enseignant•e•s en leur institution alors même qu’ils•elles demeurent très attaché•e•s à leurs missions,

-  la disparition programmée des CHS-CT qui ne fera qu’empirer les mauvaises décisions prises par une administration qui sera de plus en plus déconnectée des réalités du terrain,

-  le manque de moyens mis à disposition pour les postes adaptés et aménagés,

-  l’inaction récurrente de l’administration, même lorsqu’elle semble en apparence faire preuve de bonnes intentions.

Réponses du recteur :

Il a convenu de l’extrême difficulté du métier d’enseignant, tout en considérant que cela est peu de son ressort, car il s’agit là, selon lui, d’un phénomène global de société qui ne se cantonne pas à la sphère de l’éducation. Il a reconnu que la succession de réformes provoque une perte de sens pour le métier, renommant même notre ministère de "ministère de l’éducation et des réformes" et en précisant que le temps éducatif se doit d’être un temps long et que malheureusement il n’est pas en adéquation avec le temps politique.

Concrètement, il s’est engagé à :

- travailler envers les parents pour faire cesser les situations de violence de leur part à l’encontre de l’institution et de ses personnels,

- travailler sur "la violence engendrée par le système", notamment concernant les IENs et chefs d’établissement,

- créer une charte académique du dialogue social.

Nous serons vigilants quant à la mise en application de ces engagements. Ce seront les actes qui seront jugés et non les déclarations d’intention, qui, si elles ne sont mises en œuvre, occasionnent plus de dégâts encore que l’inaction assumée !

 

25 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 04 - Résidence Les Hauts de Clubières - 04600 Saint Auban
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 04, tous droits réservés.